France: Réduisons de moitié le gaspillage alimentaire en Europe!

Environ 55 millions de personnes souffrent de la faim en Europe alors que le gaspillage alimentaire du continent est 9 fois supérieur à leur besoin. Au niveau mondial, si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre après les Etats-Unis et la Chine.

Néanmoins, il y a de l’espoir. Après une mobilisation massive des citoyens à travers l’Europe, le Parlement européen a adopté des objectifs visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030, de la ferme à la fourchette. Le Parlement a également décidé d’évaluer la possibilité de rendre ces objectifs obligatoires à partir de 2020 afin d’assurer leur respect par les Etats membres.

Malheureusement, ces avancées sont désormais menacées. En effet, le Conseil européen est réticent à l’idée de diminuer le gaspillage alimentaire et il y a d’importantes pressions pour revoir à la baisse les objectifs initiaux.

Les négociations finales du Conseil, qui débuteront mi-mai, seront décisives pour savoir si nous pouvons vraiment réduire de moitié le gaspillage alimentaire à l’horizon 2030.

Si vous pensez également que le gaspillage alimentaire est un scandale, contactez votre ministre de l'Écologie Nicholas Hulot ainsi que vos représentants au Conseil européen pour les unir derrière cet engagement ambitieux de réduire de moitié le gaspillage alimentaire en Europe !

Pour en savoir plus sur notre action

La campagne européenne pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire: Chaque année, on estime que 88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées dans les pays de l’Union Européenne. Depuis fin 2016, plus 64 000 citoyens et 50 organisations de 18 pays européens se sont rassemblés pour demander à l’Union Européenne d’instaurer des objectifs contraignant permettant de réduire de moitié le gaspillage alimentaire en Europe.

Ensemble, nous avons mis une énorme pression sur les parlementaires européens, ce qui a eu pour résultat que le Parlement européen s’est massivement positionné en faveur d’un objectif de diminution de moitié du gaspillage alimentaire de l’UE d’ici 2030, lors d’un vote historique en mars. Ils ont également décidé d’évaluer la possibilité de rendre ces objectifs obligatoires à partir de 2020 afin d’assurer leur respect par les Etats membres. Ils ont par ailleurs adopté une hiérarchie des actions de lutte contre le gaspillage alimentaire donnant la priorité à la réduction plutôt qu’à d’autres solutions comme la valorisation organique ou énergétique.

Cependant, ces engagements sont est maintenant menacés par le Conseil européen et la Commission européenne qui sont réticents à accepter le plan ambitieux du Parlement. Nous ne devons donc pas nous arrêter là mais continuer à mettre la pression sur nos gouvernements ainsi que nos représentants au Conseil européen afin qu’ils supportent ces objectifs ambitieux lors des négociations finales qui commencent mi-mai. Relayez notre courriel et ensemble nous pourrons mettre un terme au gaspillage alimentaire en Europe !